Ma palme d’or : La vie en grand

Tous les mardis, j’essaie de me faire une séance ciné.
La saison cinématographique reprend après un été désertique et caniculaire et j’ai le plaisir depuis 4 semaines de découvrir de bons films dont j’ai envie de vous parler.
La dernière séance à laquelle j’ai assisté concerne un petit film qui pourrait passer inaperçu, compte tenu du battage médiatique autour de Dheepan qui a reçu la palme d’or au festival de Cannes et qui bizarrement m’a laissé un goût amer…
Le film dont je vais vous faire l’éloge est « La Vie en Grand« .

Résumé tiré d’Allociné
Adama est un adolescent de 14 ans. Il vit avec sa mère dans un petit deux-pièces en banlieue parisienne. Il est en échec scolaire même si c’est un élève prometteur. Avec Mamadou, plus jeune que lui, ils vont inverser le cours de leurs vies.

Ces deux enfants forment un tandem attachant et bouleversant de vérité.
Ce film dépeint l’univers des cités parisiennes d’une manière beaucoup moins crue que dans Dheepan avec beaucoup moins de violence tout en restant très authentique et c’est l’éducatrice que je suis qui parle 😉
Le contexte social y est très bien décrit, le manque d’argent, la solidarité entre les habitants des cités et l’implication de l’école dans la prise en charge de ces gamins.

Ce qui m’a touché c’est que le réalisateur Mathieu Vadepied parvient à parler de la délinquance des mineurs sans tomber dans une histoire glauque.
La délinquance n’est pas innée chez ces gamins, elle n’est pas malsaine, elle vient les surprendre.
« Oh regarde Adama, j’ai trouvé une barrette de shit par terre, on va pouvoir se faire des sous ».
Adama, le plus grand, refuse de faire du trafic et met en garde Mamadou de la route dangereuse sur laquelle il s’engage.
La cité est contrôlée par les caïds, par les grands, un réseau violent est déjà en place.
Je ne vous en dis pas plus car je risquerai de vous gâcher le plaisir de la découverte.

Je vous invite à prendre le temps d’aller voir ce film pour le jeu d’acteurs de ces enfants, pour les dialogues savoureux, pour la tendresse qui s’en dégage, la notion de famille qui transparait, l’importance de l’éducation…
Pour montrer aussi qu’une seule rencontre peut empêcher la vie d’un enfant de basculer du mauvais côté.

Critique par Annick Perrad

Je ne voulais pas le dévoiler avant mais le blog va s’agrandir !
J’ai eu envie de diversifier mon petit blog mode et de partir sur un blog lifestyle où on parlerait de tout, cinéma, lecture, évènement, sport, mode etc…
Je ne pouvais pas faire tout cela toute seule et j’ai demandé à ma première fan, celle qui me soutient depuis le début, ma maman, de m’aider dans ce changement de cap.
Ma maman va donc s’occuper de toute la section Culture et Cuisine, elle vous fera découvrir ses coups de cœur, vous révéler ses secrets culinaires et pleins d’autres choses…
Restez connectés les amis ça promet de jolies découvertes <3

Crédit photos : Allociné

Vous pouvez toujours me suivre sur Hellocoton, sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram !!!

Facebook Comments

You may also like

5 commentaires

  1. Merci (vraiment) pour la découverte. Je suis tombée sur ton article complètement par hasard et je dois (oui, devoir, parce que j’ai promis) au cinéma mais aucun film ne me parlait et celui-là a vraiment, mais alors vraiment l’air génial !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *