Le dernier loup

En ce moment je ne trouve pas mon compte avec les programmes de télévision qui, souvent, proposent des rediffusions ou des longs métrages que j’ai déjà vus alors je me tourne vers les DVD.
La semaine dernière j’ai découvert le dernier film de JJ Annaud cette histoire est tirée d’une histoire vraie, elle a fait également l’objet d’un roman écrit par Jiang Rong, le totem du loup et j’ai été vraiment touchée par ce film donc je voulais vous en dire quelques mots…

L’histoire :
L’action se passe en 1969, Chen, un jeune étudiant originaire de Pékin est envoyé en Mongolie afin d’enseigner à une tribu de bergers nomades. Le jeune homme va découvrir une contrée mais aussi un peuple dont il va tirer beaucoup d’enseignements.
La Mongolie est une terre encore sauvage et pure et les bergers y ont leur tradition, leurs croyances. C’est une terre infinie, hostile et envoûtante. Chen va apprendre, au contact de ce peuple, ce que sont les notions de communauté, de liberté et de responsabilité, il va également approcher le loup de Mongolie, à la fois craint et vénéré par les bergers.

Jean-Jacques Annaud signe encore une fois un film magnifique, magistral, comme il sait le faire, souvenez vous de L’ours ou des Deux Frères, il nous emmène une fois encore en pleine nature et nous fait toucher du doigt dans ce long métrage combien il est important de respecter les traditions et ne pas se laisser entraîner dans la cupidité et le profit, » il nous rappelle combien l’avenir de la terre est menacé et que nous avons une responsabilité envers notre planète.

Ce qui est bien montré dans le film, c’est que l’intervention des hommes vient perturber l’équilibre de la Nature. Tous les animaux ont un rôle à jouer dans la préservation de l’équilibre et l’homme se doit de respecter cela.
JJ Annaud nous montre sans détour des scènes très dures, violentes mais criantes de vérité. Il ne prend pas de pincettes pour nous livrer son message.
Ce film est, à mon sens, très authentique et je vous avoue qu’il a su me faire monter les larmes aux yeux, Chen fasciné par la relation quasi mystique entre les loups et les mongoles, décide de capturer un louveteau afin de l’apprivoiser, je ne veux pas vous dévoiler la suite mais ce que je peux vous dire c’est que cette expérience va transformer notre petit étudiant chinois.

Laissez-vous guider et venez découvrir la Mongolie et sa nature sauvage, c’est sublime et vous ne regarderez plus le monde de la même manière.

Annick Perrad

Vous pouvez toujours me suivre sur Hellocoton, sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram !!!

You may also like

9 commentaires

  1. Je veux vraiment découvrir ce film. La photographie a vraiment l’air sublime ! Après comme je suis ultra sensible dès qu’il y a des animaux dans un film, je sais déjà que je vais pleurer !

  2. Je veux vraiment découvrir ce film. La photographie a vraiment l’air sublime ! Après comme je suis ultra sensible dès qu’il y a des animaux dans un film, je sais déjà que je vais pleurer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *