Le gateau invisible mais salé

Au cours de notre petite escapade à Bordeaux, je suis tombée sur une librairie absolument sublime dans le centre ville, la librairie Mollat, les bordelais ont bien de la chance, voilà bien longtemps que je n’avais pas pris le temps de flâner au milieu des livres. Je suis tombée nez à nez devant le rayon cuisine et pâtisserie et comme c’est en ce moment ma passion, j’ai craqué pour deux petits livres consacrés aux gâteaux invisibles. Un vrai coup de coeur que j’ai envie de partager avec vous. Une recette, parmi tant d’autres dans le livre, qui vaut le détour.

Connaissez vous le principe du gâteau invisible, la blogueuse Maryse et Cocotte m’avait fait découvrir l’année dernière sa recette d’invisible aux pommes mais j’ignorais que ce gâteau se décline aussi en version salée

Alors le principe de ce gâteau : une fine pâte à clafoutis et beaucoup de fruits ou légumes coupés en très fines lamelles ce qui donne à la découpe un résultat magnifique.

J’ai testé et je n’en suis qu’au début, le gâteau invisible potiron comté. Pour le réaliser il vous faut tout d’abord une mandoline ou un robot car il est absolument indispensable de pouvoir réaliser des tranches de potiron extrêmement fines.

Ingrédients :

– 1 kg de potiron épluché
– 200 g de comté
– 3 œufs
– 60 g de beurre fondu
– 1 cuillère à café de sel
– 1/2 cuillère à café de poivre
– 1 bouquet de persil haché
– 120 g de farine
– 120 ml de lait entier

Après avoir tranché finement le potiron (lamelles d’environ 2mm d’épaisseur), fouettez les œufs avec le beurre puis incorporer le sel, le poivre, le persil et la farine en mélangeant bien afin d’obtenir une pâte bien homogène. Délayer petit à petit avec le lait et ajouter le comté coupé en dés.

Mélanger soigneusement les tranches de potiron à votre préparation. Verser ensuite dans un moule beurré et placer dans le four préchauffé à 180°C pendant 1 heure.

Ce gâteau est parfait pour un repas du soir accompagné d’une belle salade verte, les carnivores pourront le déguster avec du jambon de Bayonne.
Contrairement à mon habitude, j’ai suivi pratiquement la recette à la lettre j’ai juste rajouté des carottes. A la dégustation je pense que la prochaine fois je pourrais décliner la recette en y ajoutant des épices (muscade ou curry).

Mon mari et ma fille se sont régalés alors vous pouvez je pense tester les yeux fermés, c’est une recette si rapide et facile à réaliser et que vous pouvez décliner à l’infini…. Laissez aller votre imagination!

Annick Perrad

Vous pouvez toujours me suivre sur Hellocoton, sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram !!!

Facebook Comments

You may also like

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *