Ma prise de conscience, objectif zéro déchet

On m’avait dit que l’année 2016 serait l’année du changement, et bien 2016 est pour moi l’année de la remise en question et des bonnes résolutions.
Depuis quelque temps je me documente sur les produits naturels, le tri des déchets, la nourriture bio… bref sur pas mal de sujet.
J’ai eu 30 ans en avril et j’avoue prendre enfin conscience que notre planète va mal, que l’homme n’évolue pas dans la bonne direction, que nous utilisons et mangeons des produits dont on ne connait ni la composition, ni les processus de fabrication.

zero-dechet-livres

Ma mère m’a élevé en m’apprenant à manger sainement, à choisir ses aliments avec précaution, en analysant les étiquettes, en préférant les légumes du producteur à ceux des supermarchés, etc…
Le bien-être passe aussi par notre alimentation, c’est un de mes adages.
Il y a quelques mois j’ai rencontré la douce Cindy une instagrameuse toulonnaise (@cindygate_biotyandco) et elle m’a convaincu de passer au naturel, d’éliminer les produits à la composition louche. Mais je ne vous en dis pas plus car je ferai un long article sur elle et sur mes résolutions et produits que j’utilise actuellement.

zerowastefrance_demarche

magasin-bio-vrac

Notre grand projet de vie à mon homme et moi même est de monter des gîtes, mais dans une version écologie et respect de l’environnement, des écogîtes.
Du coup je me suis renseignée sur les différents moyens de chauffage, d’isolation, de privilégier l’économie locale, le tri des déchets…
En regardant des vidéos sur le net je suis tombée sur le parcours de Béa Johnson, une française qui vit aux Etats-Unis et qui a décidé de changer totalement de mode de vie.
Elle a décidé de sortir des sentiers de l’hyperconsommation et de se mettre au zéro déchet.
En gros ces déchets d’une année tiennent dans un petit bocal !
Et là PAF ça m’a fait un choc ! Le déclic est arrivé.
Pour moi Béa est un exemple à suivre, tout le monde devrait s’y mettre aussi.

tote-bag-zero-dechet

bocaux-en-verre-babou
Bocaux en verre entre 2.50 et 3€ chez Babou

Premiers pas :

Je viens juste de m’y mettre, voici quelques changements que j’ai opéré.
– faire mes courses dans les magasins qui proposent des produits en vrac, comme Day by Day ou Biocoop, pour limiter les emballages. J’y prends mes céréales, farine, sucre, biscuits, fruits secs… Et je place tout dans des bocaux en verre 🙂
J’achète aussi ma viande chez le boucher et j’apporte mes contenants en verre pour pas qu’il me l’enveloppe.
– j’ai toujours des tote bag sur moi pour faire mes emplettes dans les boutiques, j’ai dit non aux sacs plastiques
– j’ai acheté chez Babou des sacs pour faire le tri, papiers, conserves, verre
– j’évite d’acheter des aliments dans du plastique comme les yaourts, je choisis ceux en verre qui se recyclent 🙂 Et oui le verre est recyclable à l’infini.
– exit les cotons, j’utilise désormais des lingettes lavables, pareil pour le sopalin, les mouchoirs et les serviettes. J’ai acheté aussi des serviettes en microfibre pour faire mon ménage.
– je me suis mise à faire mes propres cosmétiques et produits ménagers (je vous ferai un article très complet sur le sujet)
– j’ai installé un composteur dans le jardin

sac-tri-dechet-babou
Sac de tri 4.5€ chez Babou

tuper-verre-babou
Tupper en verre entre 4 et 5€ Chez Babou

microfibre-serviette-babou
Serviettes en coton 3€ et serviettes microfibre 2.50€ chez Babou

Voilà mon commencement dans la lutte pour le zéro déchet.
Je vous ferai une rubrique sur ce sujet dans le blog en vous mettant des astuces.
En tout cas je suis heureuse de voir que mon entourage me suit à 100% !
Je ne lâcherai rien même si ça sera dur au début.
Je veux contribuer à ma petite échelle à l’évolution de notre monde.
Si vous avez des conseils n’hésitez pas à m’en parler dans les commentaires 🙂

recette-cosmetique-produits-menagers-maison-livre

Pour en savoir plus :
www.zerowastefrance.org/fr
www.famillezerodechet.com

You may also like

18 commentaires

  1. Coucou Camille,
    Merci pour ton article fort instructif.
    Moi même, je suis dans cette optique.
    Bon courage, pour ta formation.
    Passe une très bonne journée.
    Bisous

  2. très bonne initiative! J’ai moi-même opéré plusieurs changemens, dûs également à mon nouveau métier, puisque je suis distributrice d’une marque qui prône la protection de l’environnement; je suis passée aux microfibres démaquillantes, microfibres pour la maison, serviettes pour manger, produits dilués et biodégradables, donc moins de bidons à acheter. Je suis dans la même démarche, à mon petit niveau bien sûr, ilme reste un très long chemin avant que j’arrive au niveau de Bea Johnson, mais comme on dit, ce sont les petits ruisseaux…. Hâte d’avoir d’autres astuces de ta part!
    Et petit aparté sur les écogîtes: quel beau projet, bravo!
    bises
    flo

    1. Oh merci Flo, tu travailles pour quelle marque si cela n’est pas trop indiscret car je cherche de nouvelles marques éco responsable notament pour acheter des lingettes réutilisables etc…
      J’ai hate pour notre projet c’est le rêve de ma vie

  3. Excellent initiative ! Moi aussi j’ai vu ce fameux couple avec leur bocal de déchet… C’est poussé à l’extrême et ça me fait rêver, malheureusement cela signifie pour moi arrêter de manger ce que j’aime parce qu’il y a de l’emballage. Je passerai trop de temps à faire mes courses et à courir à l’autre bout de la ville pour trouver en vrac. Pour le moment je me contente de trier et le reste je donne aux poules ! 😉 Si j’avais un train de vie plus calme et plus de temps libre, ce serait un kiff de me lancer ce challenge !

  4. Moi j’ai connu cette démarche très jeune, lorsque je vivais en Allemagne. Là bas c’est un art de vivre qui est rentré dans les moeurs depuis des décennies. Dans Grenoble et ses environs, le tri sélectif, le recyclage, les secondes vies des produits, et le zéro déchets sont également intégrés depuis pas mal d’années ! Et j’avoue que lorsque je suis arrivée dans le var, j’ai été assez perdu face à ce laissé aller concernant le tri sélectif. Je salue ta démarche, elle m’a également fait une piqûre de rappel sur des principes que j’avais et que j’ai toujours, mais il faut que je remédie à un certain nombre de lacunes dû à un laisser aller lors de mon installation à Toulon.

    1. En France nous sommes à la traine alors il faut que nous fassions bouger nos villes et départements, c’est à nous de montrer l’exemple !
      C’est ce que nous allons faire à Vacqueyras 🙂

  5. Bravo! Je vois que nous sommes nombreuses à nous soucier de l’avenir de notre planète et de nos enfants! J’ai commencé par éliminer les deo que j’avais chez moi (enfin je les ai tjrs mais je vais les donner à ceux qui les voudront) et j’ai jeté mon dévolu par ceux bio de Clémence et Vivien, je suis conquise! Crème visage idem: bio chez Sanoflore, un régal et surtout celle de Kesari, bio , au safran, une merveille!! Je me lave au savon saponification à froid et je pense que je vais tester les shampoings solides bio. Je trie depuis de nbres années et j’ai encore plus accéléré! Je pense aussi à me faire un petit composteur sur mon balcon.J’ai très envie de passer au vrac et donc à une autre consommation. Mes hommes eux auraient bcp de mal, un ado et un mec accros aux boissons type Lipton (Monsanto) et Oasis, ou aux sirops. Je ne désespère pas, je vais bien y arriver. Je vais voir si à mon petit supermarché en face de la maison veut bien me peser mon jambon et ma viande hachée dans un tup. J’ai très envie de manger bio, exclusivement bio, mais ma bourse n’est pas encore ok avec ça, quoi qu’il en soit c’est quand même un coût plus conséquent. Je rêverais d’avoir la campagne à côté pour avoir des petits producteurs où la bouffe ne serait pas infestée des saloperies qu’ils nous font manger depuis x temps! Tout n’est que question de temps, je vais progresser et y arriver! Tiens nous au courant de tes progrès!!!

    1. C’est vrai que le bio est un poil plus cher mais vraiment pas de beaucoup. Ce qui est cher par exemple ce sont les yaourts, du coup je vais les faire moi même avec une yaourtière. Pour les faire au jour le jour.
      Et bien trouvez un petit producteur pour prendre des cagettes de légumes à moindre cout. Je vous donnerai des conseils et astuces dès que j’en aurai 🙂

  6. J’ai également vu un reportage sur cette femme aux états unis… stupéfiant !! J’ai toujours trié mes déchets et j’enmerde même mes parents à ce sujet lol ! Moi le grand changement cette année, ou plutôt cette rentrée c’est le zéro viande… Ou du moins j’essaye de m’en rapprocher ! C’est vraiment un changement de vie et d’habitudes de consommation… En tout cas bravo à toi et j’espère que tu va inspirer plein de monde 🙂

  7. Ton article est une fois de plus très inspirant.
    J’ai eu cette prise de conscience cette année aussi et j’avoue qu’il y a tellement de choses à faire que je ne sais pas trop par quoi commencer!
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *