Seven Sisters, un film d’anticipation qui ne va pas assez loin

Il y a quelques semaines je suis allée voir Seven Sisters au cinéma avec mon papa.
On est fan tous les deux des films de science-fiction, des films fantastiques ou d’anticipation.
Du coup quand j’ai vu tout le battage médiatique autour de Seven Sisters et son « vous ne devinerez jamais la fin » j’ai eu envie de foncer au cinéma pour me prendre une claque.

Hé bien je suis restée sur ma faim.

Synopsis :
Nous sommes en 2073. La Terre est surpeuplée, la seule solution que trouve le gouvernement est de limiter la reproduction. Les familles ne peuvent plus qu’avoir un seul enfant (comme en Chine). Terrence Settman décide alors de garder la naissance de septuplées secrète et élèvent les sept filles, appelées comme les sept jours de la semaine, dans un appartement jusqu’au jour où elles seront prêtes pour partager l’identité unique de Karen Settman à l’extérieur.
Mais un jour Lundi disparait sans laisser de traces et ses sœurs partent à sa recherche.

Points forts :
L’interprétation de Noomi Rapace, brillante dans Millenium, elle campe ici sept personnages différents qui ont une personnalité propre.
Je l’ai trouvé juste impressionnante dans les scènes d’action, son jeu est propre, sans fausses notes. Pareil pour Willem Dafoe et Glen Close qui se fait rare sur les écrans.
L’histoire n’est pas originale mais bien trouvée et rappelle les grands noms de la SF comme Soleil Vert. J’aime le climat d’oppression que le film nous offre, tout s’enchaine très vite et nous n’avons pas le temps de souffler.
Les effets spéciaux sont juste incroyables, faire coexister sept Noomi Rapace je dis bravo, il n’y a pas un seul faux plan on y croit !
Bravo aussi à certaines scènes très « crues » que certaines réalisateurs n’auraient pas osé nous monter et qui montrent bien la société dans laquelle vivent les personnages.

Points faibles :
Le film ne va pas assez loin concernant le sujet. J’aurai tellement voulu avoir une fin digne de ce nom et non une fin banale et hollywoodienne ! On est dans un film de SF on peut se permettre une fin triste qui fait réfléchir !!!
Je n’en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler, mais je trouve que lorsque un film veut devenir un blockbuster on offre une belle fin pour ne pas « scandaliser » l’audience.
La fin est hyper prévisible pour ceux qui connaissent les films de SF, on voit venir le « truc » dès le début, c’est vraiment dommage…
On n’a pas le temps de s’attacher aux sept sœurs, qui sont de pures caricatures (la bimbo, la geek, la garçon manqué, la timide…) on se croirait dans une version de Blanche Neige, il aurait fallu allonger le film de quelques minutes pour développer un tant soi peu les personnages.
Du coup aucune émotion, je n’ai absolument rien ressenti…

En bref
L’histoire est très intéressante et nous fait réfléchir sur le futur de notre société mais au lieu d’en faire une dystopie qui restera dans les mémoires, le film reste dans la catégorie « film de série B » que j’oublierai dans quelques années.
Il y a de l’action mais aucune émotion, je retiendrai juste la prestation de Noomi Rapace qui porte le film à bout de bras.

You may also like

11 commentaires

  1. Je suis d’accord, le fond n’est pas assez développé et du coup ça reste juste un film d’action. Mais j’ai bien aimé quand même 🙂 Je viens également d’écrire un article dessus héhé !
    Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *