Premiers tatouages : mon expérience et mes conseils

dessins maksim lopez

Il y a maintenant pratiquement un mois, j’ai sauté le pas, je me suis faite tatouer ! J’en ai pas beaucoup parlé sur les réseaux car je tenais à vous faire un article complet sur le sujet.
Dans ce post, je vais vous livrer des conseils pour se lancer sans appréhension, ni peur. Je vais aussi vous parler de la signification de mes deux premiers tatouages et du talentueux artiste qui les a réalisés : Maksim Lopez.

rose des vents carte du monde tatouage jenychooz maksim lopez

Mon envie, ma prise de décision

Cette décision a été murement réfléchie, car pour tout vous dire, j’en désirai un depuis mon adolescence. Mais, ma mère m’a toujours avertie et m’a conseillée de prendre mon temps pour savoir vraiment ce que je voulais faire comme motif ou lettrage. A mes 30 ans, j’avais déjà une idée concrète. Puis, j’ai attendu un peu et c’est juste en fin d’année 2017 que j’ai pris ma décision. C’est le premier conseil que je peux vous donner. Prenez votre temps.

Un tatouage n’est pas à une décision à prendre à la légère.

C’est quelque chose qui va rester, qui sera ancrer dans votre peau.

tatouages mur maksim lopez un point sept

salon tatouage un point sept hyères

Maksim Lopez : un artiste extrêmement doué

Deuxième conseil : bien choisir son tatoueur. J’ai passé du temps à regarder sur internet, instagram, facebook les différents tatoueurs présents dans le Sud. J’analysais tout : leur style, la qualité de leur travail, les témoignages de leurs clients… Et un jour, je suis tombée sur le compte Instagram de Maksim Lopez et là j’ai juste été éblouie par ses œuvres. Car oui je parle d’œuvres, pour moi le tatouage est un vrai art à part entière.

Maksim a un vrai style : un trait d’une finesse extrême, des dessins expressifs et très détaillés, du pointillisme, du relief.

Bref, c’était lui qui me fallait !
Son art m’avait touché profondément. Premier rendez-vous sur skype, car je n’arrivais pas à trouver une date pour passer à son atelier. Super prise de contact, il a tout de suite cerné mes attentes et m’a mise en confiance. On a alors fixé un rendez-vous 6 mois plus tard pour mes premiers tatouages.

maksim lopez instagram tatouages

un point sept hyeres tatouage

Mes premiers tatouages : signification

Un tatouage est pour moi un message caché. Il y a forcément une signification, un contexte qui nous a poussé à le faire.
Le premier qu’a réalisé Maksim est celui sur mon bras droit. C’est un symbole celtique : la triquera. Elle représente le cycle de la vie : l’enfance, la vie d’adulte et la mort. Il y a aussi un nœud sans fin qui symbolise l’union entre deux personnes. Vous l’aurez compris, c’est notre tatouage de mariage à Kévin et moi. Il symbolise notre union.
Le deuxième est le tatouage que je voulais depuis mon adolescence. Il est placé sur mon flanc droit, sur les côtes. Il représente une rose des vents (pour que je garde toujours la direction que je me suis imposée), une carte du monde (mon amour pour la nature et les voyages), un chardon (symbole de l’Écosse mon pays de cœur et une rose (Carpe Diem).
C’est Maksim qui a dessiné ce tatouage en fonction des éléments que je lui avais donné et il a fait juste un travail de dingue !

dessin premiers tatouages maksim lopez jenychooz

Le Jour J

Il est très important le jour J d’arriver au salon de tatouage reposé et le ventre plein. Vous allez avoir besoin d’énergie pour affronter la séance. Attention, pas d’alcool ! L’alcool fluidifie le sang donc plus de saignements en perspective. Pensez à prendre un petit en-cas (j’avais pris une barre de céréales avec moi) au cas où la séance s’éternise un peu. Posez toutes questions que vous avez en tête à votre tatoueur. Maksim a juste été génial. On a parlé 20 minutes autour d’un café, de tout de rien, de tatouages, de son travail… Il m’a mise à l’aise direct comme si on se connaissait depuis longtemps. C’est vraiment primordial d’avoir le feeling avec son tatoueur.

tattoo camille

La douleur

Alors là ça dépend de beaucoup de paramètres : la zone à tatouer, votre résistance à la douleur, la technique et le doigté de votre tatoueur…
Maksim est juste hyper doux et prévenant. On a parlé tout le long de la séance. du coup, je n’ai pas vu le temps passé. Le premier tatouage a duré 45 minutes et le deuxième environ 3h.
Tout le monde m’avait prévenu : « Aïe, sur les côtes pour un premier tatouage, tu vas douiller ». Hé bien, non. Je pense qu’il y a une grande part de psychologique. J’ai plus ressenti des chatouilles quand Maksim tatouait les côtes, une douleur sur les poignets d’amour sur la fin. Mais, rien de plus. Le plus désagréable, c’était la position inconfortable à tenir, allongée sur le côté, jambes repliées et bras levé au dessus de la tête.
La seule chose qui m’a « fait mal » pour le tatouage du triquera, c’est le passage du sopalin pour éponger l’encre. Le frottement du papier sur la peau l’irrite et c’est vraiment désagréable au possible.

premiers tatouages maksim lopez tatoueur expérience conseils

Les Soins

Chaque tatoueur a sa technique et ses produits préférés. Donc, faites lui confiance.
Par contre tous s’accordent sur certains points.

  • Ne jamais toucher ses tatouages avec les mains sales.
  • Les laisser respirer et prévoir un drap qui ne craint rien pour dormir car le motif va cracher de l’encre.
  • Pas de bain ni de piscine le premier mois
  • Bien les hydrater
  • Ne surtout pas gratter ! Et oui, c’est cela la plus grosse douleur que j’ai ressenti. Les démangeaisons étaient horribles ! Les tatouages ont pelé le deuxième jour, ce qui est totalement normal. Laissez votre peau se cicatriser et rester tranquille.
  • Pas d’exposition au soleil le premier mois et toujours en prendre soin avec de l’écran total à vie !

 

tatouage fini triquera motif celtique maksim lopez

Crédit photos : Maksim Lopez et Jenychooz

J’espère que cet article sur mes premiers tatouages vous aura plu et que j’aurai répondu à vos questions.
N’hésitez pas  à me laisser un petit mot pour m’expliquer votre tatouage ou si vous voulez me poser une question 🙂

Facebook Comments

You may also like

18 commentaires

  1. Coucou ma Camille !

    J’adore tes tatouages ! Je trouve qu’ils sont très beaux et très finement réalisés ! Les dessins sont superbes !!!

    Je possède un seul tatouage que j’avais fait pour mes 22 ans et j’ai bien envie d’en faire un autre pour mes enfants ! Mais pour l’instant, ça mijote dans ma tête ! 😉

    Gros bisous et bonne journée ! ♥

  2. Le tatouage est assez addictif quans on commence, j’en ai 8 et je ne compte pas m’arrêter la !
    Ton article est super bien fait, tout est parfaitement clair !
    Au passage, ils sont CANONS !

  3. Super, c’est vraiment bien documenté ! je pense au tatoo depuis l’adolescence aussi (j’ai plus de 30 ans là) mais je n’ai jamais sauté le pas, je n’arrive pas à arrêter mon choix sur un motif(et j’ai peur de m’en lasser une fois le motif sur ma peau lool). Mais je suis sure que je ne veux pas de couleur alors le style de Maksim c’est pile poile ce que j’aime ! Par contre détail important que tu ne précise pas : il est dans quelle ville ?

    1. Il est sur Hyères dans le Var 🙂 Je te comprends tellement, il faut vraiment réfléchir aux motifs c’est important. Mais un tatoueur peut t’aider aussi à mettre tes idées au propre 🙂

  4. C’est essentiel de choisir pour chaque tatouage un bon tatoueur qui correspond au style de ton tatouage, ou qui puisse réaliser plusieurs styles. Donc je suis entièrement d’accord avec ton article. Tu donne vraiment de bons conseils pour quelqu’un qui souhaite sauter le pas, j’aurais aimer le lire il y a quelques années quand j’ai réaliser mon premier.
    Bises

    Justine
    http://lemagdejustine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.