Open Jazz Festival à La Farlède

La Farlède vous invite cette année pour la troisième édition de l’open Jazz Festival qui se déroulera du 21 au 23 juillet.
Le Festival se déroule sur 2 jours et 3 soirées sur la place du village.
Au programme, des expositions, un marché de curiosités, une soirée guinguette, des concerts et des stages de musique.
Ça ne donne pas envie ?!

> Lire la suite

Rire en Vignes 4e édition 100% belge

Le festival Rire en Vignes aura lieu le 26 et 27 juillet prochain. Cette 4e édition sera 100% belge, et oui, cette année le Château de Saint-Martin (Taradeau) reçoit deux humoristes belges : Walter et Alex Vizorek.
Comme le dit Adeline de Barry, propriétaire du Château de Saint-Martin, « l’humour belge si connu pour sa force de frappe nous promet des éclats de rire inoubliables !« 

> Lire la suite

Sing Street, une vraie bouffée d’air pur

Il y a quelques jours en allant à la médiathèque de mon village, je suis tombée sur un film dont je n’avais jamais entendu parlé : Sing Street.
La pochette disait « Totalement irrésistible », « une énergie contagieuse », « un feel-good movie », « drôle, tendre, on en redemande »…
Alors forcément je l’ai pris et visionné le soir même!
Et bien quelle belle surprise !!!

> Lire la suite

Divide l’album où Ed Sheeran se livre et nous surprend

Enfin, enfin, enfin, il est sorti le nouvel album d’Ed Sheeran nommé Divide !
Alors si vous ne connaissez pas Ed Sheeran c’est que vous viviez dans une caverne ou sur une île vierge. Car le Monsieur tourne en boucle et à rafler beaucoup de prix avec ses deux derniers albums et le tube de 2014 « Thinking Out Loud » est devenu LE titre préféré des mariés.
Je suis fan d’Ed depuis son premier album et j’attendais celui-ci avec grande impatience, alors déçue ou conquise ? Voici ma critique.

> Lire la suite

Pas un bruit : un film d’angoisse implacable

Dans mes bonnes résolutions de 2017, j’ai décidé de redonner vie à certaines rubriques du blog et notamment celle qui concerne la culture.
J’essayerai de vous faire au moins 3 articles par mois, sur la musique, le cinéma, la télévision ou la lecture.
Aujourd’hui je vais vous parler d’un film qui est sorti en 2016, un film d’épouvante appelé Pas un bruit ou Hush en anglais.
Le synopsis est simple, une écrivain sourde et muette se retrouve au prise avec un tueur dans sa maison. Ça sent le huit clos :p
Voici donc mon avis sur ce petit film de genre.

> Lire la suite

Les Hivernales de La Garde édition 2016

Du 25 novembre au 31 décembre 2016 inclus a lieu les Hivernales de La Garde.
Un magnifique village de Noël a été installée en plein coeur de la ville et 100 chalets vous accueillent pour réaliser vos cadeaux de fin d’année.
A ne pas louper : – le chalet du Père Noël, ouvert tous les jours
– la crèche provençale animée installée sous la voûte du musée de la Vigne et du Vin, visite gratuite
– l’aire de Noël sur la place Gérard Philippe
– le passage du berger le mercredi 21 décembre à 15h

> Lire la suite

Le Festival Rire en Vignes 3ème édition

Le 27 et 28 juillet prochain aura lieu la troisième édition du festival Rire En Vignes au Château de Saint-Martin à Taradeau.
Et cette année le festival reçoit trois pointures du rire : François Rollin (humoriste, scénariste et acteur) qui a spécialement créé un spectacle pour le festival et Oldelaf (humoriste, chanteur, musicien) et Alain Berthier.
Ça promet du très très bon !

> Lire la suite

Dieumerci

Voilà bien longtemps que je ne vous avais pas fait un petit billet cinématographique, et là cela vaut le coup.
Je vais vous parler d‘un petit film qui aurait pu passer inaperçu, je suis allée le voir pensant passer un petit moment plaisant et rigolo et bien en fait c’est l’émotion qui m’attendait dans la pénombre de la salle de cinéma.
Compte tenu du titre de ce billet vous avez deviné que je suis allée voir DIEUMERCI ! on a tous un rêve de gosse , réalisé par Lucien Jean-Baptiste.

L’histoire

Dieumerci (Lucien Jean-Baptiste), sort d’un séjour en prison où il a participé à un atelier théâtre, cette expérience fait remonter en lui son rêve de gosse « devenir comédien ». Il a 44 ans, il est noir antillais, il n’a pas le sou, par contre il a une maman en or (la merveilleuse Firmine Richard). Il décide de travailler d’arrache-pied pour atteindre son rêve et il s’inscrit à des cours de théâtre. Pour rembourser à la fois ses dettes et payer ses cours il travaille durement en intérim.

Je suis certaine que, me connaissant, vous devinez déjà pourquoi j’ai aimé ce film.
C’est une histoire qui nous rappelle combien la vie peut être dure pour certains, et notamment pour ceux qui n’ont pas eu la chance comme je dis souvent (c’est une expression très personnelle) d’être né « le cul dans le beurre« .
A ce cours de théâtre, il y a davantage de jeunes de bonnes et riches familles plutôt que des laissés pour compte. D’ailleurs l’investissement qu’on met à réussir dépend souvent du milieu dont on est issu, c’est mon avis.

Quand on a tout, se bat-on de la même manière pour obtenir un diplôme, un concours, un emploi ???

Cet aspect est bien décrit dans le film, cet homme a touché le fond et il cravache pour s’en sortir.
J’ai connu le travail en intérim lorsque j’étais très jeune, accepter n’importe quelle mission pour pouvoir payer son loyer, avec l’angoisse de ne pas savoir si la semaine prochaine la mission se prolongera. Dieumerci vit cela, on le sent à la fois fatigué, désespéré mais en même temps animé d’une force de vie incroyable, il ne lâche pas son rêve des yeux !

Ce qui m’a également conquise, c’est la poésie qu’il y a dans ce film, je suis une littéraire, j’aime la langue française, la diction, les mots, les sons, les auteurs classiques et j’ai été réellement séduite par le talent de comédien de Lucien Jean-Baptiste, que je ne connaissais que dans son film « La première étoile« . Il est vrai, émouvant, il est le Cid, il est Roméo….

Il faut aussi souligner le talent d’un jeune acteur Baptiste Lacaplain, qui joue le rôle de son partenaire (Clément) au théâtre. Il est issu d’une famille aisée et il découvre au fil du temps combien la vie peut être dure et injuste pour certains.
Une belle amitié se crée alors que ces deux hommes sont issus de milieux qui auraient pu les opposer.

Si comme moi, vous croyez que chacun est capable, bien sûr il n’est pas question de rester les bras ballants, de se dépasser pour accomplir le rêve auquel il tient, allez voir ce film et emmenez y vos enfants, c’est une vraie leçon de vie.

Annick Perrad
Rédactrice Culture

Vous pouvez toujours me suivre sur Hellocoton, sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram !!!

> Lire la suite

Decouverte lecture Le monde d’Anaonil

Il y a deux mois environ, mon homme m’a rapporté un livre, il sait que je suis une férue de lecture et que j’adore découvrir de nouveaux auteurs.
Il a rencontré l’écrivaine Cécile Koppel lors d’une séance de dédicace à Brignoles, C’est une jeune auteur qui habite le Sud de la France, elle est éducatrice de jeune enfants en crèche et Le Monde d’Anaonil est sa première saga.

Le Monde d’Anaonil est une saga de Science-Fiction. Elle est composé de cinq tomes Auriane, Serdhif, DimHénoé, L’Invictus et Le Tyliom .
Dans la tome 1 nous suivons Onil qui s’est fait enlever, il est torturé et séquestré mais trouvera de l’aide en la personne de Solim.
Onil est un être très spécial mais je vous laisse le plaisir de le découvrir par vous même 🙂
Onil, pour se sortir d’une situation difficile, va devoir trouver de l’aide et il le trouvera dans un monde parallèle au sien, le monde où nous vivons.
Il fera des rencontres qui va bouleverser sa vision du monde…

Cécile Koppel a imaginé un monde complexe avec son propre langage et ses codes. J’ai mis un petit moment avant de rentrer totalement dans l’histoire mais après l’arrivée d’Onil dans notre monde je n’ai pas pu lâcher le bouquin !
L’auteur distille avec parcimonie des informations sur le monde d’Onil et Solim, notre cerveau doit travailler pour faire le liens entre les personnages et comprendre l’univers si différent du notre.
L’auteur a d’ailleurs intégré au livre un lexique pour mieux assimiler les mots et langage du monde d’Onil.
La lecture est fluide et agréable, je me suis laissée porter par l’histoire et me suis attachée aux personnages surtout celui d’Auriane.

La saga se rapproche beaucoup des romans d’anticipation comme Divergente ou des romans fantastiques comme Twilight.
Ca fait plaisir d’avoir découvert une romancière française qui s’essaie à ce style.
J’attends vraiment avec impatience l’arrivée des prochains tomes.
Si vous voulez soutenir la jeune écrivaine rejoignez la communauté de fans sur la page facebook : Le Monde d’Anonil.
Le premier tome Auriane est disponible à la Fnac et dans toutes les bonnes librairies 🙂

Vous pouvez toujours me suivre sur Hellocoton, sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram !!!

> Lire la suite