Manger plus pour maigrir : ma prise de conscience

belle dans mon assiette livre

Il y a quelques mois, depuis février exactement, j’ai commencé à m’intéresser à la nutrition et à la musculation.
Je me trouvais très mal dans mon corps, j’avais pris 5kg, ce qui peut paraître peu. Mais, j’ai toujours eu un rapport très difficile avec mon corps. J’étais en surpoids étant plus jeune (72kg pour 1m63) puis, je suis tombée dans de nombreux troubles alimentaires.
C’est très difficile pour moi d’en parler, de mettre des mots sur cette période de ma vie que j’ai un peu refoulé… Il y avait des moments où je « m’empiffrais » littéralement jusqu’à pratiquement vomir. Et d’autres où je ne m’alimentais plus, où je me faisais vomir et où je faisais du sport à outrance…
Toute cette introduction pour vous dire que la nourriture et moi, ce n’était pas une grande histoire d’amour. Quand je regardais une assiette, je ne voyais que les calories qu’elle contenait. Je n’ai jamais fait rimer manger et plaisir… Jusqu’au jour où je me suis documentée sur la nutrition et l’alimentation. Et là, j’ai eu une véritable prise de conscience.

> Lire la suite

Régime viking : tout savoir sur le nouveau régime à la mode

rééquilibrage alimentaire régime viking

Début janvier, je suis remontée sur ma balance et là… Gros coup de massue ! Je m’étais bien fait plaisir pour les fêtes et je savais très bien que j’avais pris du poids. Des gâteaux, des apéros et pas trop le temps de faire du sport. Le jugement était là : 59.9kg. C’est un poids que je n’avais pas fait depuis plus de 5 ans. Ce n’est pas forcément le poids qui m’a fait un choc mais plus de voir que je ne rentrais plus dans certains jeans. Du coup cela m’a pas mal motivé et en lisant le journal Prima de ma maman, je suis tombée sur le régime viking.

Je ne suis vraiment pas une adepte des régimes, je les fuis. Mais j’avoue qu’en me documentant et en lisant l’article j’ai constaté que l’on parlait juste de changements alimentaires et de bonnes habitudes à adopter. En gros ce n’est pas vraiment un régime mais plus un rééquilibrage alimentaire. Voici donc mon expérience sur cette méthode scandinave.

> Lire la suite