Mon cher utérus

Cette lettre va être très difficile à écrire… je le sens*

Mon cher utérus,

C’est la première fois que je t’écris, pourtant je te connais depuis bien longtemps…
J’avoue t’avoir mis de côté pendant un temps, je ne trouvais pas l’utilité ou l’envie de te parler.
Mais passée les 30 ans, j’ai ressenti un désir très fort en moi.
Une rage et une envie qui ont grandi au fil des années.
Je n’y avais jamais vraiment pensé auparavant, c’est dingue comme les envies vont et viennent à un certain âge.
Voilà je vais lâcher le mot : j’ai envie d’avoir un enfant.

> Lire la suite