Boomerang : un secret de famille si difficile à percer

Ce film retrace une histoire de famille douloureuse, emprisonnée par un secret et des non dits qui empêchent le personnage principal Antoine, le fils aîné, interprété par Laurent Lafitte (surprenant cette fois dans un rôle “sérieux” à l’inverse de son rôle dans Les petits mouchoirs de G. Canet), de devenir un adulte épanoui.

L’histoire :
Antoine n’arrive pas à se construire, il a échoué dans sa vie de couple et a des rapports relativement conflictuels avec sa famille, un peu comme le vilain petit canard.
Seule sa sœur (Mélanie Laurent) lui accorde de l’attention et une forme d’écoute.
Antoine consulte un psychiatre pour tenter de percer le secret de son mal-être mais peu à peu il prend conscience qu’il doit, pour aller mieux, se poser les bonnes questions et surtout faire face à son père pour percer le mystère qui entoure la mort de sa mère survenue lorsqu’il était âgé de 10 ans.
Je ne vous en dévoile pas davantage.

Ce film m’a plu bien évidemment parce qu’il m’a ramené à mon histoire personnelle puisque j’ai également perdu ma mère très jeune et que ma propre famille est empêtrée dans des non-dits et des mensonges, mais surtout, ce film montre combien il est vital pour un épanouissement personnel de ne pas éluder les questions qui dérangent, il faut, même si cela est douloureux poser les problèmes sur la table, chercher le dialogue, et effectivement se souvenir du passé pour avancer vers l’avenir et construire et surtout ne pas répéter un fonctionnement familial basé parfois sur le mensonge et le silence.

Dans ce film est également très bien montré qu’il faut parler aux enfants, même lorsqu’ils sont très jeunes, pour éviter les traumatismes, il faut essayer de ne pas éviter les sujets tabous tels que par exemple la mort, l’homosexualité comme cela est très bien montré dans ce film.

Voilà je vous invite donc à cette séance de cinéma le tandem Laurent Lafitte, Mélanie Laurent fonctionne très bien, les scènes familiales sont authentiques très bien interprétées notamment les scènes entre Antoine et son père, Antoine ne parvenant pas à affronter son père qui l’humilie comme si il n’avait qu’une dizaine d’années alors qu’il a 40 ans, c’est un film à voir, qui parle de la famille et comment chacun se construit avec sa famille.

J’ espère vous avoir donné envie de découvrir ce film d’ailleurs tiré du roman de Tatiana De Rosnay, je vous souhaite une bonne séance.

Annick Perrad

Crédit photos : Allociné

Vous pouvez toujours me suivre sur Hellocoton, sur Facebook, sur Twitter et sur Instagram !!!

Facebook Comments

You may also like

8 commentaires

  1. Ce film doit être vraiment intéressant et nous pousse en effet à la réflexion. Les secrets de familles sont malheureusement des poisons qui nous rongent, il vaut mieux dire la vérité même si elle fait mal plutôt que de l’occulter. Bisous ma belle.

  2. Je comprends les raisons pour lesquelles tu as aimé ce film; mais je l’ai trouvé faible au niveau technique: hyper long (il aurait été bien plus efficace raccourci) et un jeu d’acteurs pas si émouvant… J’ai trouvé ça dommage car le sujet est très riche et porteur.

  3. Je comprends les raisons pour lesquelles tu as aimé ce film; mais je l’ai trouvé faible au niveau technique: hyper long (il aurait été bien plus efficace raccourci) et un jeu d’acteurs pas si émouvant… J’ai trouvé ça dommage car le sujet est très riche et porteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.