Mon nouveau défi : apprendre l’anglais à la maison

apprendre l'angalis à la maison film vo

J’adore me fixer de nouveaux défis ! Début d’année, je m’étais “imposée” de lire minimum un livre par mois. Et bien, vous savez quoi, pour l’instant je suis même au dessus de mon objectif et je prends beaucoup de plaisir à lire au moins 1h par jour.
Depuis notre retour d’Écosse fin mars, j’ai une furieuse envie de devenir bilingue et d’apprendre l’anglais à la maison tranquillement, sans me prendre la tête.

road trip Ecosse Edimbourg

Pourquoi cette envie ?

Il y a beaucoup de raisons qui me pousse à apprendre l’anglais.

La première est que c’est la langue “universelle”, une langue parlée dans presque tous les pays. Nous aimons énormément voyager avec Kévin et cela facilite vraiment la vie de parler et comprendre l’anglais. C’est marrant car je comprends très bien la langue et Kévin se débrouille vraiment bien à l’oral. Du coup, lors de nos voyages, je fais la traductrice et lui parle. On se complète bien !

La deuxième raison est que je tiens des gîtes (“Come” à la maison) et j’ai énormément d’étrangers qui viennent chez nous. Cela serait donc un vrai plus de maîtriser cette langue et de pouvoir échanger plus avec mes clients.

La troisième raison est que ma cousine habite en Australie, son mari ne parle qu’anglais et j’ai vraiment envie de faire un effort pour lui. Car depuis la mort de mon papa j’ai envie de me rapprocher de la famille qui me reste. D’ailleurs, il est prévu de partir en Australie dans quelques temps pour faire un road-trip pour notre lune de miel que nous n’avons encore pas fait.

La quatrième et dernière raison est parce que je vais donner naissance à un petit mec et j’ai envie de lui apprendre l’anglais assez vite. Cela sera un vrai avantage pour lui plus tard.

voyage en Ecosse apprendre l'anglais à la maison

Audtralie voyage Lonely Planet

Apprendre l’anglais à la maison

Alors, je me suis renseigner un peu et plusieurs méthodes s’offrent à moi.

Le professeur particulier

Premièrement, je peux faire appel à un professeur particulier pour reprendre les bases et pour avoir un interlocuteur physique qui va pouvoir me reprendre sur ma prononciation et sur mes fautes de grammaire. Mais, bon cette option est souvent très chère. Entre 25€ et 50€ de l’heure. J’avoue n’avoir pas ce budget en ce moment.

L’application Babbel

Deuxièmement, faire appel à une application comme Babbel pour apprendre l’anglais à mon rythme. Le gros plus, c’est qu’avec l’aide d’un casque et micro on peut vraiment améliorer sa prononciation anglais.
Chaque leçon dure 15 minutes environ. Cela permet une grande liberté ! En plus, cette option est bien moins onéreuse que le professeur particulier. Je me suis bien renseignée sur le sujet et beaucoup d’amis me conseillent cette option. Apparemment, l’application est très ludique et permet d’acquérir une bonne prononciation de la langue anglaise. Et puis, elle est disponible sur tablette, téléphone et ordinateur. Donc plus de raison pour ne pas s’exercer tous les jours.

Babbel prononciation anglais apprendre l'anglais à la maison

Regarder des films en anglais

J’étais très friande adolescente de séries que je regardais dans leur langue d’origine. et effectivement, mon vocabulaire en anglais s’est largement étoffé grâce à cela. En plus, les films et séries permettent d’assimiler les mots et intonations tout en se divertissant. J’essaie de pousser Kévin à regarder un film en anglais au moins 2 fois par semaine pour que l’on s’améliore ensemble.

Netflix regarder des films en anglais vo

Échanger avec des anglais

La dernière solution est de communiquer avec des personnes bilingues ou anglaises. pour moi cela est faisable car comme je vous l’ai dit plus haut ma cousine vit en Australie. Sarah est bilingue et je peux donc échanger avec elle en anglais sur de nombreux sujets et elle me corrige sur certaines tournures et mots mal employés. J’ai vraiment de la chance de l’avoir !

Jenychooz cousine audtralie famille

Pour conclure

Bien sûr la première des choses pour ne pas abandonner cette résolution et surtout de prendre du plaisir ! de ne pas voir cela comme du travail mais comme une activité ludique, un jeu. Il faut se mettre des petits buts et objectifs chaque semaine ou chaque mois. Par exemple, j’essaie d’apprendre un nouveau mot chaque jour. Bref, j’espère que cet article vous aura donner à vous aussi de vous lancer et que vous me soutiendrez dans ce défi 😉

Facebook Comments

You may also like

4 commentaires

  1. Ecoute, je te conseille quand meme un prof parce que l’anglaise ce n’est pas si simple et on peut vite décrocher. Enfin, c’est mon avis. Et pis, après tu peux renforcer en échangeant avec des blogueuses anglaises aussi.
    Bisous
    Aurélie

  2. oooh c’est marrant, car je me suis remise à l’anglais depuis un mois….du coup le sujet m’intéresse bien. Je suis allée jusqu’en licence d’anglais et malheureusement, ça fait presque 20 ans que je ne pratique plus… Du coup, en prévision de nouveaux objectifs en septembre, je me suis dis qu’une remise à niveau ne me ferais pas de mal et repris mes bouquins, assimilation, et livres de bibliothèque. Je regarde du coup pas mal de vidéos youtube car ça me permet de varier les plaisirs: blogueuses, séries, sujets de société… Mais le plus dur est l’oral, c’est vrai que je lis à voix haute, mais le reste du temps, j’écoute, et la partie orale me manque vraiment…faut peut -être que je vois du côté de babbel du coup?
    Bisous
    Take care ;D
    flo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.