Allaitement maternel : premières semaines

jenychooz blogueuse maman famille vaucluse

Enfin, je trouve quelques minutes pour vous écrire l’article sur l’allaitement maternel. J’avais décidé depuis le début de ma grossesse que j’allaiterais mon bébé. Cela me tenait vraiment à cœur, j’avais envie de tenter l’expérience, mais je ne me mettais pas de pression. Je savais que certaines femmes devaient renoncer à cela pour des raisons multiples (pas assez de lait, lait empoisonné, tétons trop sensibles ou pas assez “gros”, mauvaise succion du bébé…). Donc, je partais sans aucune appréhension.

allaitement maternel conseils indispensables

Pourquoi je voulais allaiter mon bébé ?

Premièrement, pour le lien que cela crée entre l’enfant et la maman. C’est un moment unique de partage et d’amour.
Deuxièmement, parce que le lait maternel a de nombreux bienfaits. Il aide le cerveau et les sens du bébé à se développer, il prévient des infections et diminue le risque d’allergies et d’obésité. Troisièmement, le lait maternel contribue aussi à la perte de poids (je parle pour la maman bien sûr), diminue les risques de cancers du sein et de l’ovaire et aide l’utérus a retrouver sa taille d’avant grossesse.
Quatrièmement, c’est naturel, zéro déchet et cela ne coûte rien du tout 😉
Bref, l’allaitement maternel a de nombreux avantages !

allaitement maternel différentes positions

Premières tétées

J’avais suivi tous les cours de préparations à l’accouchement et cela m’a beaucoup aidée. La sage femme avait évoqué les nombreuses positions pour allaiter (la berceuse, la “ballon de rugby”, la position allongée…), comment le bébé doit prendre le sein, comment éviter les crevasses…
Dès le premier jour, j’ai mis au sein Logan et j’avoue que la nature est vraiment bien faite. Car il a tout de suite eu un excellent réflexe de succion. Il prenait bien le sein (téton et mamelon) en bouche et tétait goulument. Si vous avez mal aux seins c’est sûrement dû à une mauvaise prise par le nourrisson.
Au début, vous n’avez que le colostrum (premier lait maternel très épais de couleur jaune-orangée) puis au bout du deuxième ou troisième jour la montée de lait se fait.
Je l’ai eu à la maternité et c’est juste impressionnant et assez douloureux. Mais, on s’y fait très rapidement ! Et je dois reconnaître que dès l’arrivée du lait maternel le bébé s’endort plus facilement, on le sent repu. Du coup pour moi l’allaitement maternel a été très simple dès le début. Cela s’est fait très naturellement !

allaitement maternel conseils premier mois

Conseils et indispensables

Conseils

Il y a de nombreuses choses que j’ai appris grâce à mes lectures et au portage que j’ai reçu de la part de la marque MAM.
Tout d’abord, MAM m’a conseillé de noter toutes les tétées sur un carnet avec les heures, le temps de pris et le sein pour capter la fréquence des prises de mon bébé, pour contrôler si tout se passe bien. Il existe aussi l’application Carnet de bébé qui est très complète et qui joue le même rôle.
La marque m’a aussi envoyer un tire-lait électrique ainsi qu’un guide pour bien réussir son allaitement maternel. J’ai tiré une fois mon lait, les premiers jours pour éviter l’engorgement et je dois dire que ça marche à merveille ! Ce tire-lait est 2 en 1 à la fois électrique et manuel, la prise en main est très simple, la batterie rechargeable possède 5 heures d’autonomie. Je pense que ce sera un allié de poids dans quelques mois quand je ferai des réserves de lait pour confier Logan à ses grands-mères ou à une babysitteuse.

MAM France tire-lait

journal d'allaitement

Bon à savoir : Le lait maternel se conserve 4h à température ambiante, 48h au réfrigérateur et 4 mois au congélateur.

Avant d’accoucher, les sages femmes m’ont conseillée de préparer mes tétons et de les stimuler tous les jours pendant 5 minutes en les pinçant. J’ai aussi masser mes seins avec l’huile de massage allaitement de chez Weleda pour détendre la poitrine et faciliter la montée de lait.

indispensables allaitement maternel

Indispensables

Très important aussi d’investir dans de bons soutiens gorges d’allaitement. J’ai pris encore deux tailles de bonnets et j’ai du coup racheté 4 soutiens-gorges chez Vertbaudet pendant les soldes.
Les coussinets d’allaitement sont eux aussi des indispensables. Ça évitera de tâcher vos hauts. Pour ma part, je les ai pris lavables de chez Les Tendances d’Emma.
Vous avez aussi les coquillages d’allaitement, une méthode 100% naturelle pour éviter tous les maux de l’allaitement (crevasses, sensibilité des mamelons, échauffement…). Les miens viennent de chez Baby Shell. Ils soulagenet vraiment efficacement et je les recommande à 100% !
Je bois aussi 2 fois par jour des tisanes d’allaitement pour bien stimuler ma production de lait. Je vous conseille celle de la marque Ladrôme et celle de chez Anteadote.

Baby shell coquillages d'allaitement

tisane d'allaitementMon grand allié, encore conseillé par les sages femmes, un tube de Lansinoh ! Je l’utilise après chaque tétée pour prévenir des crevasses. Une toute petite quantité suffit pour faire le mamelon et le téton. Ce produit va apaiser le téton et le protéger.
Et bien sûr pour finir le coussin d’allaitement ! Le mien est un Doomoo que j’ai acheté il y a plusieurs mois et je ne regrette pas mon achat. Il est parfait pour bien positionner le bébé et ne pas se fatiguer au niveau des bras. Et oui un bébé ça pèse lourd au bout de quelques minutes !

allaitement maternel conseils

J’espère que cet article vous aura plu et appris certaines choses sur l’allaitement maternel.

Facebook Comments

You may also like

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.